ENTREVUE AVEC REVEREND-PASTEUR ISRAEL NDIKUMANA

Onze belles années !

Il nous a accompagnés pendant onze belles années et il ne renonce pas à nous emboîter les pas.

Il, c’est le Révérend-Pasteur Israël NDIKUMANA notre parrain d’honneur.

Il a su prodiguer les bons conseils pour un perfectionnement assez remarquable.

Lors de notre entretien, le Révérend-Pasteur Israël NDIKUMANA  nous a parlé de ses motivations à soutenir cette association.

Il nous a ouvert ses portes et lui en remercions.

Son témoignage

Jacques NSHIMIRIMANA, le représentant Légal de SOJPAE je l’ai connu très jeune. Quand il a perdu son père, je côtoyais déjà sa famille. Il fut inspiré des faits vécus, en tant qu’orphelin de père pour créer son association. Ce dernier, voulait leur éviter la souffrance qui a croisé sa route pendant son jeune âge.

Chrétien avant tout, ambitieux, déterminé, combatif, leader engagé, Mr Jacques N. a vu naitre son rêve et se transformer en réalité, lui qui veut toujours garder les familles unies. Son mot d’ordre « Amour du prochain » et des idées constructives ont été un élément déclencheur pour que j’accepte d’accompagner Jacques N. dans sa lutte. J’admire son courage et sa détermination.

Où interviens-je ?

Jacques N. a toujours eu beaucoup d’idées à la fois, beaucoup de projets et son ambition dépasse parfois la nature humaine de son âge. Quand le besoin se fait sentir, il vient me voir pour échanger avec moi, se ressourcer. A la création de SOJPAE, je me suis entretenu avec lui, DIEU aidant, j’ai pu l’aider à canaliser ses idées, a l’orienter dans ses rêves.

Son objectif primordial était de venir en aide aux orphelins. Aujourd’hui, il a élargi ses horizons et s’attaque aux cas parfois plus que compliqués, je mentirai si je disais que je ne suis pas fier de lui, de son accomplissement. Son travail mérite des applaudissements et du respect.

A me voir, on dirait que je ne suis pas de près les activités de SOJPAE, mais je porte sur mon cœur cette association qui prône l’amour du prochain et en tant que représentant de l’église, la raison est plus que suffisante pour emboiter le pas à cette association.

Jusqu’aujourd’hui tout le monde est satisfait du travail déjà accompli mais, le chemin est encore long compte tenu des problèmes existants, plus les jours passent, plus nous nous rendons compte que les difficultés des enfants sont de plusieurs sortes et sont certes, étendues sur tout le territoire mais les témoignages sont encourageants.

Les défis rencontrés ?

Je n’oublierai jamais un bailleur qui exigeait que le mot « Chrétien » soit retiré dans l’appellation de SOJPAE, afin de pouvoir financer l’association, alors qu’à ses débuts, sans financement et désireux de bailleurs. Comme notre guide depuis sa création, c’est la PRIERE, nous nous sommes mis à prier. Un beau jour, on nous a informé que la personne qui exigeait ce changement avait été mutée. Ça pour moi, ce fut une tentation par-dessus tout. Mais comme DIEU est toujours avec les justes, nous avions remporté la bataille.

Un autre défi fut employer un personnel sans vocation. Pour certaines de ces personnes ce n’était qu’un gagne-pain. Parfois nous manquions de financement, ceci provoquait des départs.

Est-il possible de faire carrière dans l’humanitaire sans vocation ?

Quelque part au fond de soi, il faut aimer avant tout ce que l’on fait. Pour ce qui est de SOJPAE, il a été dur de trouver les bonnes personnes aux places qu’il fallait ; la preuve étant que peu sont les personnes qui fêteront avec nous les 11 belles années.

Comment avions-nous  relevé les défis ?

La PRIERE reste notre guide. Des retraites ont été organisées et petit à petit, les leaders ont pu conscientiser le personnel.

Conseils

Beaucoup d’ambitions tuent l’ambition. J’ai toujours été de bons conseils à Jacques N. mais je lui répète toujours qu’il faut qu’il retienne deux choses majeures :

  1. Apprendre à déléguer, céder les pouvoirs, ce qu’il a déjà commencé à faire
  2. Se spécialiser dans un domaine et orienter les autres pour d’autres de ses ambitions.

Il est parfois facile de se perdre dans son ambition, c’est toujours mieux de déléguer afin de se concentrer sur l’essentiel. Ceci vous évitera un certain frein aux attentes. Il faut savoir avancer avec ceux qui partagent la même vision que vous.

Calendrier

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Who's Online

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne

Facebook new new

NOS PARTENAIRES

Go to top